Imprimer

Le marché actions

Description des marchés français

Les autorités de marchés ont longtemps compartimenté les valeurs suivant plusieurs marchés.

Aussi, outre le fait qu’il existe toujours 2 modes de règlement (le système comptant et le SRD), l’organisation actuelle regroupe les valeurs dans trois grands marchés.

Un marché réglementé unique : l'Eurolist de NYSE Euronext

Depuis février 2005, tous les marchés français réglementés ont été fusionnés en un seul marché : Eurolist.

Les sociétés cotées y sont classées par ordre alphabétique et sont identifiables grâce à un critère de capitalisation, c’est à dire la « taille boursière » d’une société.

 

CompartimentValeursCapitalisation
EUROLIST ALes blue chipsValeurs supérieures à 1 milliard d'€
EUROLIST BLes valeurs moyennes
Entre 1 milliard et 150 millions d'€
EUROLIST CLes petites valeursCapitalisation inférieure à 150 millions d'€

Ce nouveau critère complète les critères existants : classification sectorielle, indices et éligibilité au SRD (Service de Règlement Différé).

Les sociétés regroupées au sein de ce marché répondent aux mêmes obligations d’information financière et les critères en sont harmonisés pour les nouvelles introductions.

Ainsi, parmi les nouvelles règles d’admission apparaît l’obligation pour les sociétés d’avoir 25 % de leurs actions détenues par le public et de présenter un historique de comptes certifiés sur trois ans.

A noter que cette liste unique ne contient que des valeurs françaises. On trouve en plus d’Eurolist, deux sous-groupes : l’un pour les sociétés de la zone euro, l’autre pour les sociétés internationales (hors de la zone euro) et qui sont cotées à Paris.

Le marché libre : un cas à part

A côté d’Eurolist, le marché libre vise à regrouper toutes les valeurs au sein d’un même marché non réglementé.

Les sociétés qui rentrent sur ce marché sont souvent de très petites sociétés. Cela leur permet de s'acclimater à la bourse sans trop de contraintes.

Ce compartiment ne bénéficie pas des mêmes conditions de transparence qu’Eurolist. En effet, les sociétés figurant au marché libre ne sont pas, par exemple, obligées de publier des comptes trimestriels ou semestriels, seule une publication annuelle étant exigée.

Alternext : le marché non réglementé d'Euronext

Lancé en 2005, il est destiné à des PME qui souhaitent lever des capitaux sur la zone euro tout en bénéficiant d'une procédure de cotation simplifiée, ou qui estiment ne pas pouvoir remplir les conditions nécessaires à une admission sur l'Eurolist.

Non réglementé, Alternext est malgré tout un marché régulé (système multilatéral de négociation organisé), avec des règles de cotation suffisamment strictes pour offrir aux investisseurs et aux émetteurs la tenue d'un marché plus attractif que l'actuel marché libre. Ces conditions d'admission sont, en même temps, assez souples pour attirer de nombreuses PME.

Celles-ci disposent de deux procédures possibles : l'offre au public ou l'admission directe.

En particulier, les sociétés candidates doivent :

  • se conformer à un minimum d'engagements en matière de transparence financière (information semestrielle et annuelle, toute information susceptible de modifier le cours de Bourse, etc.) ;

  • disposer d'un “Listing sponsor” dont le rôle est d’aider et de conseiller la société à préparer sa cotation et de l'accompagner tout au long de sa vie boursière en veillant au respect de ses obligations d'information, et présenter un historique de deux années de comptes (les IFRS ne sont pas obligatoires) ;
  • en outre, afin de protéger les investisseurs, elles doivent s'engager à placer 2,5 millions d'euros de titres.

Les autres marchés

Le marché de gré à gré est le seul marché où les prix sont directement négociés entre acheteur et vendeur. Il est très peu utilisé par les particuliers.

Rappel : deux modalités de règlement cohabitent sur le marché français

  • Le système au comptant qui est la norme : le règlement des titres et leur livraison sont simultanés. Dans ce système, lorsque vous décidez d'acheter des actions, vous les payez instantanément et elles sont créditées en même temps sur votre compte de titres.
  • Le Service de Règlement Différé (SRD), qui permet de négocier à terme, c'est-à-dire qu'il y a un décalage entre le jour de la négociation (achat ou vente) et le jour de règlement ou de livraison des titres. Vous pouvez en conséquence acheter des actions et ne les payer qu'à la fin du mois, ce système s'apparentant au crédit. Le SRD ne concerne cependant pas toutes les valeurs, seule une sélection d'entre elles en bénéficiant.

Les particularités du SRD

  • par défaut, toutes les transactions effectuées en bourse se règlent au comptant. Cependant, sur les valeurs éligibles au SRD, il est possible d'effectuer des opérations en différé.
  • lorsqu'un investisseur précise "Service de Règlement Différé" lors d'un passage d'ordres, le dénouement des opérations, c'est-à-dire le règlement des titres achetés ou la livraison des titres vendus, s'effectue le dernier jour du mois civil. Il existe un calendrier propre à ce marché qui définit les jours des liquidations. Le mois boursier correspond au temps qui s'écoule entre deux dates de liquidation.
  • sur le SRD, on a ainsi la possibilité d'acheter et de vendre, moyennant le paiement d'une commission, la même action au cours du même mois boursier, sans pour autant toucher à son capital. Il est à noter que l'intermédiaire est libre d'accepter ou non un ordre SRD.
  • rappel : le passage d'ordres au Service de Règlement Différé (SRD) peut être extrêmement lucratif mais il est aussi extrêmement risqué et donc à ce titre déconseillée à tous les investisseurs qui ne sont pas « avisés » et à ceux qui ne sont pas prêts à prendre des risques à la hausse comme à la baisse des marchés. Car investir sur le SRD, c'est anticiper sur l'évolution des actions à très court terme, d'où une prise de risque maximale.

Exemple 1

Vous achetez 10 actions Z à 178 € le 10 Mai. Le 18 Mai, les actions ont atteint un cours de 188 €. Vous décidez de les vendre. Le 31 Mai, vous êtes donc débité de 1 780 € (178 x 10) et crédité de 1 880 € (188 x 10). Vous n'enregistrez réellement que la plus-value de 100 €.

Exemple 2

De même, si vous achetez 10 actions Z à 178 € le 10 Mai. Le 18 Mai, les actions sont au cours de 168 €. Vous décidez de les vendre. Le 31 Mai, vous êtes donc débité de 1 780 € (178 x 10) et crédité de 1 680 € (168 x 10). Vous n'enregistrez réellement que la moins-value de 100 €.

Les institutions de marché

L'Autorité des Marchés Financiers (AMF)

Créée par la loi de sécurité financière du 1er août 2003, l'Autorité des Marchés Financiers est issue de la fusion de la Commission des Opérations de Bourse (COB), du Conseil des Marchés Financiers (CMF) et du Conseil de Discipline de la Gestion Financière (CDGF).

Missions : l’AMF est un organisme public indépendant, doté de la personnalité morale et disposant d'une autonomie financière, qui a pour missions de veiller :

  • à la protection de l'épargne investie dans les instruments financiers;
  • à l'information des investisseurs;
  • au bon fonctionnement des marchés d'instruments financiers.

Composition : l’AMF comprend :

  • un collège de 16 membres;
  • une commission des sanctions de 12 membres;
  • des commissions spécialisées et des commissions consultatives.

 Son président est nommé par décret du président de la République pour un mandat de cinq ans non renouvelable.

Les compétences de l'Autorité des marchés financiers

L’AMF exerce quatre types de responsabilités :

  • réglementer;
  • autoriser;
  • surveiller;
  • sanctionner.

Ses compétences portent sur :

  • les opérations et l'information financière : l'Autorité des Marchés Financiers réglemente les opérations financières et l'information diffusée par les sociétés cotées. Ces sociétés ont l'obligation d'informer le public de leurs activités, de leurs résultats et de leurs opérations financières. L'AMF supervise et contrôle l'information délivrée, en veillant à ce qu'elle soit précise, sincère, exacte et diffusée à l'ensemble de la communauté financière.
  • les produits d'épargne collective : l'Autorité des Marchés Financiers autorise la création de SICAV et de FCP. Elle vérifie notamment l'information figurant dans le prospectus simplifié de chaque produit qui doit être remis au client avant d'investir. S'agissant des produits complexes (fonds à formule, etc.), l'AMF veille à ce que les spécificités des produits et leurs conséquences soient clairement présentées aux épargnants.
  • les marchés et leurs infrastructures : l'AMF définit les principes d'organisation et de fonctionnement que doivent respecter les entreprises de marché, (comme Euronext Paris qui organise les transactions sur les marchés des actions, des obligations et des produits dérivés), les systèmes de règlement-livraison et les dépositaires centraux (comme Euroclear France). L'AMF approuve également les règles des chambres de compensation (comme Clearnet) qui centralise chaque jour les transactions et détermine les conditions d'exercice de leurs adhérents.
  • les prestataires (établissements de crédit autorisés à fournir des services d'investissement, entreprises d'investissement, sociétés de gestion, conseillers en investissements financiers, démarcheurs , etc.) : l'AMF fixe les règles de bonne conduite et les obligations que doivent respecter les professionnels autorisés à fournir des services d'investissement. Elle agrée les sociétés de gestion. L'AMF agrée les associations professionnelles chargées de la représentation collective, de la défense des droits et des intérêts des conseillers en investissements financiers et contrôle ces conseillers en investissements financiers.

L'Autorité des Marchés Financiers peut également procéder à des contrôles et à des enquêtes et, en cas de pratiques contraires à son règlement général ou aux obligations professionnelles, la commission des sanctions peut prononcer des sanctions. L'AMF surveille enfin les démarcheurs agissant pour le compte des sociétés de gestion.

NYSE Euronext Paris

NYSE Euronext est le groupe de places boursières le plus important et le plus liquide au monde. Il est né en 2007 de la fusion entre le New York Stock Exchange, le plus grand marché d’actions au monde et le groupe Euronext, le plus grand marché d’actions de la zone Euro suite à la fusion des Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne, Porto et du LIFFE (le premier marché dérivés en Europe en valeur des échanges) et NYSE Arca Options, l’une des plateformes de négociation d’options enregistrant la plus forte croissance aux Etats-Unis. Il assure le bon déroulement de la cotation des valeurs.

Missions principales :

  • l'admission à la cote, la publication et la mise à jour de la liste des valeurs mobilières et produits dérivés négociés et de leur cours (cotation);
  • le rapprochement entre les ordres d'achat et les ordres de vente (négociation);
  • l'enregistrement, le calcul, la facturation des montants nets à payer et la garantie de bonne fin des transactions (compensation);
  • l'enregistrement des transferts de propriété et la réception et l'enregistrement des paiements (règlement-livraison);
  • la diffusion d'informations, et notamment des cours et des données de marché auprès des rediffuseurs spécialisés, de la presse générale et financière.

Les indices

Les indices boursiers

Chaque marché possède son indice. Il permet d'évaluer les performances d'un marché dans le temps, ou de faire des comparaisons internationales.

Cet indicateur est indiqué en points et varie d'un jour sur l'autre.

L'indice français le plus connu est le CAC 40 (Cotation Assistée en Continu). Calculé sur un échantillon de 40 valeurs, choisies parmi les sociétés ayant Euronext Paris comme marché de référence ou dont les sociétés remplissent des critères spécifiques. Les sociétés doivent avoir un taux de rotation annuel ajusté du flottant supérieur à 20 %.

En outre, un conseil scientifique examine quatre fois par an sa composition.

Mode de calcul du CAC 40 :

Indice = (Capitalisation boursière de l'échantillon à la date t) / (Capitalisation boursière de base ajustée à la date t)

La capitalisation boursière de l'échantillon = addition de la capitalisation boursière (cours multiplié par nombre de titre compris dans l'échantillon)
Valeur de base = valeur d'origine de l'indice (pour le CAC 40, 1 000 le 31/12/1987)
Capitalisation boursière de base = capitalisation de l'échantillon à la date de début du calcul de l'indice.

Le CAC 40 n'est pas le seul indice français. On trouve aussi :

  • Le SBF 120 : représentatif du marché dans son ensemble. Il est composé des valeurs du CAC 40 et de 80 valeurs du Premier Marché les plus liquides.
  • Le SBF 80 : les 80 valeurs du SBF 120 qui ne font pas partie du CAC 40.
  • Le SBF 250 : regroupe 250 titres et fait l'objet de deux calculs quotidiens. Il est plutôt adapté pour l'étude historique de la valorisation du marché puisqu'il est représentatif de l'ensemble des secteurs de la cote.
  • Le CAC Next20 comprend les 20 valeurs les plus représentatives en termes de capitalisation flottante et de liquidité après les 40 valeurs de l'indice CAC40.
  • L'indice CAC Mid60 est composé des 60 premières capitalisations qui suivent les 60 valeurs les plus importantes composant les indices CAC40 et CAC Next20. Cet indice est inclus dans l'indice SBF 120.
  • L'indice CAC Small est composé des valeurs affichant les capitalisations les plus faibles du SBF250. Ces valeurs suivent donc immédiatement celles composant le CAC Mid60.
  • Le CACmid 100 : l'indice des moyennes capitalisations boursières. Il est composé d'une centaine de titres essentiellement des valeurs du Second Marché, sauf celles du domaine de l'immobilier ou financier. Il sert souvent de référence pour certains OPCVM.
  • L'indice CAC All Shares est composé de toutes les valeurs cotées sur Euronext Paris ayant au moins 5 % de rotation annuelle du capital. Il ne tient donc pas compte de la capitalisation boursière.
  • Les indices sectoriels : chaque secteur (automobile, chimie, etc.) a son indice. C'est Euronext Paris qui établit une nomenclature.
  • Les indices étrangers : chaque place boursière dispose d'au moins un indice.
    • Dow Jones = Nyse (New York Stock Exchange)
    • Nikkei 225 = Tokyo
    • Dax 30 = Francfort
    • FTSE 100 = Londres

Les groupes de cotation

Les groupes de cotation

La SBF a classé les valeurs en quatre groupes de cotation qui déterminent les horaires de cotation des valeurs en fonction de leur liquidité.

Selon le groupe de cotation auquel appartient une valeur, son cours peut plus ou moins varier. Des seuils maximum de variation sont définis pour chaque groupe de cotation.

Afin d'éviter de trop fortes variations, Euronext Paris peut suspendre momentanément les cours lorsque les seuils de variation sont atteints. Durant cette suspension, appelée durée de réservation, un cours indicatif est affiché, avec une précision à la hausse ou à la baisse. Aucune transaction n'est alors possible.

 

Continu AContinu BFixing AFixing BFixing Nouveau Marché
ValeursLes valeurs les plus liquides, essentiellement celles cotées au SRD, dont celles du CAC 40.Les valeurs à liquidité moyenne, notamment celles du second marché.Des valeurs du marché au comptant et du 2nd marché, plus les obligations. Ce sont des valeurs à moindre liquidité. Des valeurs du marché au comptant et du 2nd marché, plus les obligations. Ce sont des valeurs à moindre liquidité>Les valeurs du marché libre, qui sont les moins liquides.Les valeurs du nouveau Marché.
Horaires9h00 - 17h309h00 - 17h30Ordres pris en compte de 8h30 à 16h00 confrontés 2 fois/jour à 11h00 et à 16h30Fixage 1 seule fois/jour à 15h002x/jour à 9h30 et à 17h00
Valorisations autorisées1er seuil : + ou - 10 % par rapport au cours de la veille
Seuils suivants : + ou - 5 % par rapport au cours de réservation avec un maximum de + 21,25 % et - 18,75 %
1er seuil : + ou - 5 % par rapport au cours de la veille
Seuils suivants : + ou - 2,5 % par rapport au cours de réservation avec un maximum de + 10,25 % et - 9,65 %
5 % par rapport au cours de clôture de la veille à 16h30, puis 5 % par rapport au cours de 11h00 10 % par rapport au cours de la veille10 % par rapport au cours de la veille à 16h30 puis 10 % par rapport au cours de 10h30
Durée de réservation15 minutes à chaque seuil
30 minutes à chaque seuil

Les outils

Visuel de votre conseiller

Dialoguezavec un conseiller

Une question, un projet... Nous sommes à votre écoute.