Imprimer

Economiser au quotidien

Pas si simple !

Quelques conseils pour vous aider à diminuer la facture dans les postes de dépenses principaux .

Des marques et démarques sur les anciennes collections.

Du magasin d’usine (vêtements, électroménager) aux sites de ventes privées, aujourd’hui les circuits alternatifs ne manquent pas pour accéder aux anciennes collections de marques. A prix raisonnable, bien sûr.

Le bon, l’astuce et le cashback

Internet aime les bonnes affaires et de nombreux sites recensent les bons de réduction en vigueur chez les marques. D’autres sites proposent du cashback(1) auprès de certains commerçants en ligne. Le principe : un système de réduction sur les achats en ligne. Le membre de la communauté d'acheteurs fait ses achats sur un site marchand partenaire, et reçoit automatiquement en retour une réduction.

C’est gratuit sur internet !

Un nombre incroyable de logiciels gratuits, directement téléchargeables sur Internet, se substituent efficacement aux logiciels payants de traitement de texte, de tableur, de présentation… Eviter ce type d’achat permet de réaliser des économies importantes !

Téléphoner gratuitement par son PC, avec ou sans webcam, à son voisin comme à l’autre bout du monde est une astuce qui n’a pas de prix.  Enfin, découvrir de la musique grâce aux sites d’écoute en ligne… c’est aussi économiser sans se priver des nouveautés !

picto Ecologique + économique

Ecologique + économique

La 2ème vie des occasions !

En accord avec les nouvelles tendances de consommation écoresponsable, le vide grenier permet d’acheter et de vendre à bon prix. Vêtements et jouets d’enfants, livres, … autant de bonnes affaires à remporter, parfois pour 1€ symbolique ! Réutiliser les objets en achetant des produits d’occasion est plus que jamais dans l’air du temps : sites internet spécialisés ou bon vieux dépôt vente offrent autant de moyens de les orienter vers une nouvelle vie.

Jouer la carte de la fidélité…

Rares sont les enseignes qui ne proposent pas de carte de fidélité. Le plus souvent gratuite, elle permet d’obtenir des remises sur ses achats et d’accéder aux ventes privées avant les soldes.

… et du paiement comptant !

Payer comptant quand un crédit gratuit est proposé, c’est s’ouvrir à quelques économies potentielles… La loi l’autorise (articles L.311-6 du Code de la consommation) et permet de bénéficier d’une ristourne, si l’on décide de payer comptant un article pour lequel un crédit gratuit de trois mois au moins est proposé par le magasin.

A lui seul le budget auto représente 15% des dépenses non alimentaires des ménages (source Insee)… s’y pencher, c’est déjà économiser ! Repenser les déplacements et limiter leur coût environnemental est aujourd’hui au cœur des enjeux de société. Plus écologiques et plus économiques, les modes de déplacements doux et alternatifs se développent.

En savoir plus

Limiter le coût écologique et économique à l’achat

Si l’on achète (ou loue en longue durée) un véhicule neuf, on vérifiera que celui-ci permet de bénéficier du bonus écologique, la prime d’état versée aux acquéreurs de véhicules propres.


Pour les véhicules récents, on peut s’orienter sur les ventes de voitures de « collaborateurs » par les salariés de constructeurs automobiles qui répercutent souvent des tarifs avantageux. Des véhicules qui comptent peu de kilomètres et sont parfois encore sous garantie, pour un prix inférieur à celui d’un véhicule neuf ? Inutile de se priver.

picto Ecologique + économique

Ecologique + économique

Le covoiturage

Pour de petites ou de grandes distances, on trouve aisément une personne pour partager les frais. Pour rencontrer ses covoyageurs, de nombreux sites de covoiturages existent et certains loueurs de voiture l’organisent eux-mêmes. En plein essor, ce mode de déplacement est adopté par certaines communes, qui ont même créé des arrêts dédiés marqués d’un panneau « covoiturage ». Et pour les usages occasionnels et de courte durée, pour limiter les coûts, pourquoi ne pas essayer l’autopartage ?

Mieux rouler et pour moins cher

Pour limiter la facture de carburant, pratiquer l’écoconduite en réduisant notamment la vitesse est déjà un bon début : à partir de 100 Km/h, chaque augmentation de 1km/h fait consommer 1% d’essence en plus. Enfin on ne se privera pas de comparer les prix à la pompe grâce au site officiel www.prix-carburants.gouv.fr

Révéler les économies cachées…

La maison représente une source considérable d’économies : chacun peut mesurer ses comportements et ses économies potentielles (eau, électricité, chauffage) grâce aux simulateurs en ligne www.econo-ecolo.org.

Economiser l’eau au quotidien

Dans la salle de bain, donner la priorité à la douche qui consomme 2 à 8 fois moins d’eau… c’est économiser un bain et ses 200 litres d’eau. Equiper tous les robinets de la maison de réducteurs d’eau (vendus en grandes surfaces de bricolage) est aussi un moyen très accessible de limiter son débit d’eau.
En extérieur, du simple collecteur d’eau de pluie à la cuve enterrée ou hors sol, plusieurs dispositifs permettent de constituer une réserve d’eau pour arroser le jardin et le potager. Pour en savoir plus : www.lesagencesdeleau.fr

Réduire sa consommation électrique

Faire baisser sa facture d’électricité ? Ce n’est pas si compliqué si l’on suit quelques principes simples : penser à éteindre les appareils au lieu de les mettre en veille ; dégivrer le réfrigérateur dès que la couche de givre dépasse 3 mm pour éviter une surconsommation ; équiper les lampes d’ampoules fluo compactes.… A l’heure de remplacer les appareils électroménagers, c’est aussi le moment d’investir dans des modèles de classe A. Pour en savoir plus : www.ademe.fr

Faire baisser sa facture de chauffage

En la matière, les bons réflexes font beaucoup : baisser la température à 19° le jour et 16° la nuit est un bon début. Si la facture reste importante et que la maison est ancienne, entreprendre des travaux d’isolation reste la meilleure manière de limiter vos coûts de chauffage. Des réductions d’impôts peuvent y aider. Pour en savoir plus :
www.ademe.fr/particuliers/fiches/isolation_thermique
www.impot.gouv.fr

Choisir des produits frais et de saison

Pour les achats alimentaires, préférer les produits locaux et de saison c’est faire vivre l’économie de sa région, en limitant les transports et l’empreinte carbone. Pour profiter de produits frais à moindre coût, rendez-vous en fin de marché : pendant la dernière heure, les commerçants bradent souvent leur marchandise. Enfin, avec les AMAP(2)  et les ventes directes dans les exploitations tout le monde peut accéder à des produits frais, de saison, sans se ruiner…

Eviter les portions individuelles…

Pour les produits non périssables (pâtes, riz…), préférer si possible la vente en vrac ou en grand conditionnement c’est profiter d’un coût plus intéressant qu’en portions individuelles, en évitant les emballages superflus.

Soigner aussi son porte-monnaie

Les médicaments non remboursés par la sécurité sociale peuvent être vendus à des prix très variables. Les boites présentées en libre service, comme le paracétamol, sont souvent les plus chères : il est donc nécessaire de demander le médicament équivalent le moins cher à son pharmacien. Pour les traitements de plus de 3 mois, demander des boites adaptées permet de ne pas multiplier la franchise retenue sur chaque boite.

  • (1)

    Cashback : remboursement à posteriori sur vos achats effectués en ligne

  • (2)

    Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne