Imprimer

Placements immobiliers

Une sélection de SCPI pour accéder aux avantages de l’immobilier

  • Diversification de votre patrimoine.
  • Possibilité d’avantages fiscaux.
  • Mise de fonds réduite.
  • Sans les soucis de gestion.

Une SCPI, également dite « pierre papier », est une Société Civile de Placement Immobilier. Elle a pour objet exclusif d’acquérir et de gérer un patrimoine immobilier.

Pourquoi souscrire des parts de SCPI ?

Pour obtenir des revenus complémentaires

Avec des revenus réguliers pour la plupart, les SCPI peuvent vous permettre d’obtenir un complément de revenu pour votre retraite (il est important de bien lire la note d'information sur ces questions).

Pour diversifier votre patrimoine

Avec les SCPI de rendement vous pouvez notamment accéder à l’immobilier d’entreprise, plus rentable que l’immobilier d’habitation. C’est un excellent outil de diversification, complémentaire à des opérations d’immobilier direct ou à d’autres formes  d’investissement.

Pour alléger votre imposition

Comme pour un investissement en direct, les SCPI dites « fiscales » respectent certains critères pouvant vous permettre de bénéficier des différents dispositifs en vigueur : Duflot, Malraux… en contrepartie d’une durée minimale de conservation des parts (par exemple 15 ans pour les parts de SCPI Duflot).

Un accès facilité à l’immobilier

  • À partir d’un faible montant (quelques millier d'euros) et sans acte notarié : vous investissez le montant que vous souhaitez, en fonction de votre situation patrimoniale et fiscale.
  • La mutualisation des risques locatifs grâce à une diversification typologique (bureaux, commerces…) et géographique des investissements, sans les soucis de gestion : la société de gestion s’occupe pour vous de la recherche de locataires, de l’établissement des baux, des travaux et du recouvrement des loyers.

Avertissement sur les « risques associés » à cette formule de placement :

La SCPI est un support de placement à long terme (minimum 8 ans voire plus en fonction de la nature de la SCPI ou de son cadre fiscal) qui doit être acquis dans une optique de diversification du patrimoine. Le versement des dividendes n’est pas garanti et peut évoluer à la hausse comme à la baisse, de même que la valeur de la part,  en fonction des conditions de location des immeubles, notamment de la date de mise en location des immeubles et du niveau des loyers.
Le marché des SCPI connaît de longs cycles de hausse et de baisse : la SCPI n’étant pas un produit coté, elle présente une liquidité moindre comparée aux actifs financiers répondant aux lois de l’offre et de la demande. Il faut donc avoir conscience que la revente de parts de SCPI peut s’avérer difficile, notamment dans un contexte de déprime immobilière. Les conditions de cession (délais, prix) peuvent varier en fonction de l’évolution du marché de l’immobilier et du marché des parts de SCPI (et de la non-transmissibilité de l’avantage fiscal en ce qui concerne les SCPI Fiscales).
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
La SCPI ne bénéfice d’aucune garantie ou protection du capital.
Avant de souscrire, vous devez vous assurer que ce produit correspond à votre situation fiscale.

Découvrez les différentes SCPI

 Il existe 3 sortes de SCPI : SCPI de rendement, SCPI de plus-value, SCPI fiscales.

 1 - Les SCPI de rendement

Elles sont orientées vers un objectif de distribution de revenus réguliers aux associés. On distingue parmi ces SCPI de rendement trois catégories d’après le patrimoine détenu :

  • Les classiques diversifiées
    Cette catégorie est la plus représentative du secteur. Elles sont spécialisées en immobilier d’entreprise. Une très grande partie de leur patrimoine est composée de bureaux.
  • Les murs de magasins
    Le patrimoine est principalement composé de commerces (de détail, « pieds d’immeuble », ou de plus grandes surfaces, petits centres commerciaux).
  • Les géographiques
    On regroupe sous cette appellation les SCPI investies principalement en régions (SCPI régionale) ou hors de France (SCPI internationalement diversifiées), dont le patrimoine est géographiquement concentré et pour lequel le gestionnaire a développé une grande expertise du secteur concerné.

2 - Les SCPI de plus-value (ou de capitalisation)

Cette catégorie de SCPI obéit à une logique spécifique : leur stratégie d’acquisition est orientée vers des produits ayant un potentiel de valorisation important.

 Exemple : immeubles d’habitation régis par la loi de 1948. Les loyers perçus par la SCPI sont réinvestis dans des investissements qui valorisent l’immeuble.

3 - Les SCPI fiscales

Ces SCPI sont principalement investies en immobilier d'habitation, appartements et maisons individuelles, neufs ou à rénover. Elles s’inscrivent dans des dispositifs législatifs et fiscaux dont les pouvoirs publics sont les initiateurs.

Les SCPI fiscales vous permettent de conjuguer un cadre fiscal avantageux avec les atouts des SCPI. Exemple : Les SCPI «Malraux» et «Duflot».

En contrepartie de ces avantages, vous vous engagez à conserver vos parts sur une durée longue, jusqu’à 16 ans selon la SCPI.

Pour découvrir les SCPI proposées par le Crédit Mutuel, prenez rendez-vous avec votre conseiller. En fonction de votre situation patrimoniale il pourra vous mettre en relation avec l’un de nos Conseillers en Gestion de Patrimoine.

Rappel : avant de souscrire, vous devez vous assurer que ce produit correspond à votre situation fiscale, car l'économie d'impôt dépend de votre taux d'imposition.

pictogramme scpi

SCPI ou investissement direct ?

Vous préférez investir directement dans la pierre ?

Votre conseiller vous mettra en relation avec un conseiller spécialisé dans l’immobilier(1) :

  • L’accès à une sélection de programmes immobiliers parmi les plus attractifs, sur toute la France.
  • Une solution « Tout en un » : un cadre fiscal adéquat, un programme rigoureusement sélectionné, un financement spécial investisseur et une gestion locative intégrée.

Loi Pinel : pour vous constituer un patrimoine et réduire vos impôts

Loi Pinel : pour vous constituer un patrimoine et réduire vos impôts

Le principe

La loi Pinel est un dispositif fiscal efficace et simple qui offre la possibilité aux contribuables français qui réalisent un investissement immobilier d'obtenir une réduction d'impôt sur le revenu calculée sur le montant de leur investissement.

Quels sont les avantages fiscaux du dispositif Pinel ?

  • Une réduction d’impôt allant jusqu’à 21% du montant de l’investissement pour la France métropolitaine (32% pour l'Outremer) pour un engagement locatif de 12 ans.
  • Avec désormais la possibilité de louer aux ascendants ou descendants à condition que le locataire ne fasse pas partie du foyer fiscal du propriétaire (pour les logements acquis à compter du 1er janvier 2015).

Qui est concerné ?

Tout contribuable domicilié en France qui acquiert un bien immobilier neuf,  rénové ou en état futur d’achèvement (VEFA) respectant des critères de performance énergétique, entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2016.

Quelles sont les obligations à respecter ?

Le dispositif Pinel ouvre droit à un avantage fiscal sous réserve du respect de différentes conditions dont les suivantes :

  • Le logement doit être loué dans les 12 mois qui suivent la livraison,
  • Le logement doit être loué nu et être la résidence principale du locataire,
  • Engagement de location  pour un période de 6 ans, ou 9 ans ou 12 ans.
  • Le logement doit bénéficier du label BBC ou respecter la règlementation thermique  (RT2012)
  • Maximum 2 investissements par an dans la limite de 300 000€,
  • Respect de la zone d'investissement : 4 zones sont éligibles,
  • Respect de la règlementation en matière de fixation du montant du loyer mensuel, et des ressources du locataire.
Attention, le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.
  • (1)

    Arkéa Immobilier Conseil,  filiale dotée d'une couverture nationale, propose aux sociétaires et clients du Crédit Mutuel Arkéa une sélection de programmes labellisés en immobilier neuf et rénové, ainsi qu'un choix de SCPI (Sociétés Civiles de Placements Immobiliers) autrement dénommés « pierre papier ».

  • (2)

    Pour les acquisitions de logement destiné à la location et susceptibles de bénéficier d’avantages fiscaux sous conditions, le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales. L'obtention du crédit est soumise à l'acceptation préalable de votre dossier par la Caisse de Crédit Mutuel Prêteur ainsi qu'à l'expiration du délai légal de rétractation en vigueur.